15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://associationnormanedmunds.fr 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt

Paul El Kharrat : une success story au nom de la différence

Il a marqué l’histoire des jeux télévisés en gagnant 152 fois de suite “Les 12 coups de midi” sur TF1. Sa particularité ? Outre d’être âgé de 19 ans au moment de sa participation, Paul El Kharrat est autiste asperger. Son incroyable mémoire lui a permis d’enchaîner les coups de maître pendant 5 mois, de remporter les manches du divertissement de Jean-Luc Reichmann et d’en devenir ainsi, le second grand champion. Son autisme, il en a fait une force qui lui a permis de canaliser ses émotions et se dépasser.

Un an après, fort de cette expérience et du succès involontaire rencontré, le jeune étudiant grenoblois en histoire a souhaité raconter et partager sa différence dans un livre auto biographique : Ma 153e victoire” (aux éditions Harper Collins). Après avoir conquis des millions de spectateurs par sa détermination et ses capacités intellectuelles hors-normes, il est allé ce week-end faire comprendre sa forme d’autisme à Cosne-sur-Loire. Aux côtés de Jacques Mailhot le président d’honneur de la 33ème édition du Salon du livre, de l’imitateur Patrick Adler, des comédiens Fabienne Carat et Philippe Caroit et du chanteur Hervé Vilard, Paul a sans nul doute été le coup de cœur de ce rendez-vous littéraire. Par son attachante sensibilité, son courage et le regard positif qu’il transmet sur son handicap peu connu,  il en est devenu malgré lui, un représentant populaire . “L’autisme est un syndrome, à la limite une pathologie, mais pas une maladie” confiait-il dans un Konbini pour PRBK.

 

Catégorie:A la Une
Précédent
Sport et autisme, un duo gagnant
Suivant
Netflix conte fleurette

0 Commenter

Laissez une réponse