15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://associationnormanedmunds.fr 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt

Netflix conte fleurette

Rencontrer l’âme sœur est compliqué et déstabilisateur.  Le cœur bat la chamade, on s’interroge, on doute de soi. Va-t-on plaire ? Allons-nous être apprécié tel que l’on est ? Pour une personne autiste, il en est de même. Que l’on souffre ou pas de troubles du comportement, nous avons tous le droit  au bonheur sentimental. Nous voulons être aimés et donner de l’amour en retour. Oui mais voilà. Rencontrer sa moitié n’est en rien un exercice facile. Et lorsque l’on est une personne autiste, les difficultés s’avères être quelque peu plus compliquées.

Cet ascenseur émotionnel est justement mis en avant dans La saison 2 de Histoires d’amour et d’autisme.

Arrivée sur Netflix depuis le 21 septembre, le deuxième volet de la série australienne, suit, à la façon d’un documentaire, le parcours de jeunes célibataires adultes autistes dans leur quête du bonheur à deux. De tendres messages d’espoir où authenticité, sincérité et émotion sont au rendez-vous Un second opus qui nous fait voir la vie en rose en démontrant que l’amour ne connait pas les différences.

(C) Netflix

Bande annonce : Histoires d’amour et d’autisme | Site officiel de Netflix

Catégorie:A la Une, Uncategorized
Précédent
Paul El Kharrat : une success story au nom de la différence
Suivant
Autisme et conduite : l’accès est permis, mais…

0 Commenter

Laissez une réponse