15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://associationnormanedmunds.fr 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt

NOTRE ACTION

30 000 PERSONNES AUTISTES EN FRANCE NE TROUVENT PAS D'ETABLISSEMENT !

Seul 10% de personnes atteintes d’autisme dans le monde sont prises en charge dans une structure adaptée.

En France, face au manque de solutions, les familles se tournent vers la Belgique. Ce sont plus de 8 000 enfants et adultes atteints de troubles autistiques et mentaux qui se rendent en Wallonie (source le JDD du 9 février 2020).

Mais pourquoi cet exil forcé ? Parce que les places d’accueil dans des établissements conventionnés par l’Assurance Maladie pallient à cette carence. Parce que ces départs non souhaités sont la seule solution permettant une prise en charge adaptée. Et parce qu’ils font bénéficier les enfants scolarisés de méthodes éducatives adaptées à l’autisme.

Certes, Sophie Cluzel, secrétaire d’état chargée des personnes handicapées, actionne pour que des solutions de proximité soient trouvées afin d’arrêter cet exil et permettent aux familles de ne plus être éloigner de leurs proches souffrant de troubles autistiques. En attendant, le désarroi des familles reste entier.

L’ayant que trop vécu, Jimmy Edmunds souhaite apporter son aide. Son association a donc pour ambition de créer une structure non médicalisée, sécurisée, de petite taille, pour participer au rayonnement de personnes autistes de façon individuelle et personnalisée. « Nous avons une mission principale qui est d’aider ces personnes à pouvoir s’intégrer à leur rythme dans notre société actuelle et d’être épanouies sans se sentir différentes ou exclues ».

Le souhait ?  Que chacun y trouve son équilibre et son bien-être via des activités ludiques centrées sur le développement personnel, telles que la musique, le dessin, les expositions…

Sa forme ? Celle d’un internat aménagé, avec un accès sécurisé, en  région parisienne, pour accueillir, dans un lieu de quiétude à l’atmosphère conviviale et rassurante, une trentaine de résidents permanents.

L’engagement ? Accompagner, encadrer les personnes atteintes d’autisme, soulager leurs familles, en proposant différents modules d’activités  ludiques culturelles d’éveil et de motricité ; la finalité étant un épanouissement sans se sentir exclu, différent ou enfermé.

Les inscriptions ? Elles s’effectueront sur sélection par la MDPH (Maison Départementale des personnes Handicapées).

Les critères ? Être âgé de 15 ans et plus, présenter un trouble cognitif neuro-développemental (TSA ou TND) sans grande sévérité. 

La charte ? Les pensionnaires passeront trois  semaines consécutives au centre, puis retourneront pour un week-end dans le foyer familial. Cet encadrement cadencé a pour objectif de permettre à chacun de s’intégrer à son rythme, de se développer de façon personnalisée et d’accroître ses possibilités.

L’équipe ? La structure d’accueil sera encadrée par du personnel éducatif (16 éducateurs qualifiés notamment  en psychomotricité, éveil et dessin), soignant compétent (2 infirmières, 1 médecin) et administratif (direction, secrétariat et comptabilité).s

Catégorie:Nos missions
Précédent
En 2022, faire ses courses en toute autonomie dans les magasins de grande distribution va être possible pour les personnes autistes
Suivant
Nathalie Gendreau, auteure, journaliste (tourisme d’affaires, critique littéraire), biographe, coach en écriture et généalogiste, se confie sur l’écriture de « Norman, mon fils »

0 Commenter

Laissez une réponse