15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://associationnormanedmunds.fr 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt

FAQ

L’objectif de cette Foire aux questions est d’informer, sensibiliser, apporter des réponses, pour anticiper d’éventuelles interrogations.

N’hésitez pas à nous poser d’autres questions dans la rubrique “Contact”

La Maison Départementale des Personnes Handicapées

Présente dans chaque département, elle accueille, informe, oriente et accompagne les personnes handicapées et attribue des prestations financières, ainsi que techniques aux personnes autistes, en vue d’améliorer leur quotidien.

Pour faire valoir les droits à la compensation du handicap de la personne concernée, il est nécessaire de déposer un dossier à la MDPH, renseigné au préalable avec l’aide d’un Centre Communal d’Action Social (CCAS). Toutes les infos sur handicap.gouv.fr

  • L’Allocation aux Adultes Handicapées (AAH), via la Caisse d’Allocations Familiales, permet d’assurer un revenu minima aux personnes handicapées sans ou ayant de faibles ressources. La demande de d’AAh se fait auprès de sa MDPH dont la réponse est soumise à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

  • L’Allocation d’Education de l’Enfant handicapé (AEEH), via la Caisse d’Allocations Familiales

  • La Prestation de Compensation du handicap (PCH), via le Conseil départemental

  • Des aides, notamment liées à des vacances ou des loisirs adaptés peuvent être versées via la CAF, le CCAS, le département, L’employeur (si le salarié travaille dans la fonction publique)

  • L’Affection Longue Durée (ADL) pour la prise en charge d’un traitement prolongé et d’une thérapie aux coûts élevés
    • L’Institut Médico-Éducatif (IME) qui accueille enfants et adolescents présentant des troubles de déficience intellectuelle, à qui il faut présenter un projet personnalisé de l’enfant.

 

    •  Le Service d’Education Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD) fourni un encadrement médical, psychologique, éducatif sur les lieux de vie des enfants
      autistes, que l’école seule ne peut pas assurer.

 

    • Le Centre Médico-Psychologique (CMP). Il regroupe des spécialistes de corps médicaux divers et variés (psychiatres, psychologues, psychomotriciens, éducateurs spécialisés, orthophonistes, infirmières, assistantes sociales…) qui mettent leurs compétences aux services des autistes via des offres de soins mentaux pris en charge par la sécurité sociale.

 

  •  Le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) est constitué d’une équipe qui renseignera les parents ayant des interrogations sur le développement moteur, sensoriel ou comportemental de leur enfant (de 0 à 6 ans), présentant des difficultés ou des retards dans son épanouissement.

Une personne autiste a besoin de bénéficier d’une protection juridique adaptée à son degré de handicap. Dès sa majorité, être conseillé par un curateur ou représenté par un tuteur sont des encadrements nécessaires pour gérer son avenir.

Anticiper la disparition et solliciter les conseils d’un professionnel spécialisé dans les droits de successions tel qu’un avocat, un fiscaliste ou un notaire.

“Applied Behavior Analysis”, soit en français : Analyse Appliquée du comportement, mise au point par le psychologue Ivar Lovaas dans les années 60.

Sur la théorie de l’apprentissage, via les principes comportementalistes. Les domaines développés étant le langage réceptif et expressif, l’association, les habiletés motrices globales et fines, les jeux et loisirs, les compétences sociales, l’autonomie, l’intégration en communauté, les connaissances préscolaires et scolaires. L’enseignement se fait par petites étapes auxquelles les parents peuvent participer activement en recevant au préalable du psychologue, conseils et orientation à suivre. Des grilles permettent de mettre en avant les progrès de l’enfant, d’ajuster et réactualiser le programme (fixé par le Projet Educatif Individualisé) en fonction de ses résultats et de modifier la procédure selon ses réponses et réactions. A.B.A. est actuellement le programme le plus efficace auprès des jeunes enfants ayant un TED. Il aide certains d’entre eux à apprendre à un rythme suffisamment rapide pour maîtriser les connaissances et habiletés des enfants dits normaux. Plus d’infos sur : aba-autisme-france.fr

Accompagner l’enfant autiste tout au long de sa journée d’école, l’aider dans toutes ses activités. Il est également possible de solliciter un AVS privé pour accompagner son enfant à l’école dans la mesure où il conventionné avec l’Education Nationale.

Par une demande auprès de sa MDPH dans le dossier PPS renseigné avec l’aide d’une équipe éducative. La décision sera prise par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées de la MDPH.

 

Si l‘établissement scolaire est privé, mais sous contrat avec l’Education Nationale, une demande d’AVS peut être faite. S’il est hors contrat, le financement reviendra aux parents.

Une étude réalisée en 2004 a révélé que l’utilisation de la musique dans la vie d’enfants et d’adolescents autistes aidait à leur concentration, améliorait les comportements sociaux, la communication, ainsi que la coordination et réduisait l’anxiété. C’est un outil thérapeutique qui a également des effets bénéfiques sur les adultes. Relaxante comme amusante, la musicothérapie crée des liens certains à travers le partage.

Tout à fait. Pourquoi les adultes autistes ne pourraient pas exercer un travail ? Ils doivent trouver un emploi adapté à leur degré d’handicap, d’autonomie, leurs besoins, leurs compétences et expériences dans n’importe quelle entreprise ; celles de plus de 20 salariés étant soumises à une obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH). Plus d’infos sur : oeth.org

Il est alors possible :
  • De s’adresser à Cap Emploi, qui lors d’un entretien, évaluera les compétences et les capacités de la personne autiste en vue de sa recherche d’emploi. Plus d’info sur : travail-emploi.gouv.fr

  • D’être personnellement accompagné dans la recherche d’un emploi par une personne référente (coach, association) qui évaluera les compétences nécessaires quant à l’environnement et les besoins spécifiques du poste sollicité et qui assurera un suivi type personal branding (CV, lettre de motivation, préparation à un entretien d’embauche).

  • De travailler en milieu protégé (ESAT). Pour cela, déposer sa demande auprès de la MDPH.

  • L’autisme n’est pas non plus incompatible avec un travail indépendant. Le fait d’être prestataire ou consultant offre une plus grande liberté et permet de travailler à son rythme ; le tout étant de bien s’organiser et savoir gérer son temps.

Les formulaires se retirent auprès de sa MDPH ou se téléchargent sur le site service-public.fr. Les demandes sont étudiées par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Les cartes sont attribuées pour une période de 1 à 10 ans. Seule la carte européenne de stationnement peut être délivrée à titre définitif.

  •  La carte d’invalidité est réservée aux personnes dont le taux d’incapacité, reconnu par la commission, est d’au moins 80%

  • La carte de priorité est réservée aux personnes dont le taux d’invalidité, est inférieur à 80%. Elle donne accès aux places assises dans les transports en commun, les espaces et salles d’attente, les établissements et manifestations accueillant du public et permet de ne pas attendre dans les files d’attente.

  • La carte de stationnement permet de bénéficier des emplacements réservés aux personnes handicapées.