15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://associationnormanedmunds.fr 300 0
theme-sticky-logo-alt
theme-logo-alt

Avec Eric Vigier, pas de faux pli

L’origami est un art. C’est celui du pliage. Cela peut sembler simple et à la portée de tous.  Mais quand il s’agit de plier une feuille de papier sans aucun découpage ni aucun collage, cela relève d’une grande agilité apparentée à de la haute orfèvrerie. Eric Vigier excelle dans cette technique de création.  Tout comme le sculpteur, il s‘exprime avec ses mains, Par ses gestes sûrs et rapides, il donne vie et corps à un bout de papier. Des créations qui peuvent lui prendre quelques minutes comme trois ans. « Il n’y a qu’une seule façon de plier une feuille de papier. Pourtant, dans ce seul pli se trouve un univers de possibilités. A chaque variation d’un pli, une nouvelle forme apparaît. Dans une feuille de papier, il existe la pureté d’une fleur, la pensée d’un poisson et le rêve d’un oiseau. » Depuis 20 ans, cette passion dévorante est devenue son métier. Son talent est mondialement reconnu.  Il s’en réjouit non pas par égo, mais parce que cette appétence au pliage, lui a permis, par la concentration qu’il nécessite, de soulager son anxiété. Il y a deux ans, Eric Vigier a été diagnostiqué autiste asperger. Il a alors 40 ans. « Le plieur fou » comprend enfin sa différence et lui met un nom.  Outre de canaliser ses angoisses, l’origami a été pour le normand, un vecteur d’intégration sociale grâce auquel aujourd’hui il transmet et apprend son art via des ateliers, aux enfants (à partir de 7 ans) comme aux adultes. Avec Eric Vigier, l’origami ne fait pas un pli !

(c) Eric Vigier

http://www.leplieurfou.sitew.fr

Catégorie:A la Une
Précédent
Il était une fois, Mathieu Beaulieu, asperger de son état
Suivant
La méthode « Son-Rise » : une avancée prometteuse pour l’autisme

0 Commenter

Laissez une réponse